fbpx

Afrique du sud, de Johannesburg au Parc Kruger

Introduction 

 

Vous rêvez d’explorer l’Afrique du Sud et plus particulièrement de partir à la recherche des lions, des éléphants et des rhinocéros, alors parmi les 4 régions les plus intéressantes d’Afrique du Sud (cf.  « Afrique du Sud, les quatre régions à visiter ») vous ne pouvez pas manquer celle du Parc National Kruger.

 

Pour profiter pleinement de votre voyage, il faut bien comprendre la région et connaitre les principales visites ! Faire un Safari est une étape obligatoire lorsqu’on vient en Afrique du Sud ! Nous reparlerons du safari plus en détail en fin d’article. 

 

L’idéal est de trouver un logement en périphérie du Parc National Kruger, vous pourrez y accéder en moins d’une heure de route le matin et donc y être dès l’ouverture.  Vous serez aussi à proximité d’autres réserves animalières privées qui organisent de supers Safaris. Rappel : en Safari c’est au lever et au coucher du soleil que vous verrez le plus d’animaux. Il faut annuler les grasses matinées !

 

Carte : de Johannesburg au Parc Kruger
Carte : de Johannesburg au Parc Kruger

 

 

Quel moyen de transport pour aller au Parc Kruger ?

 

Le Parc National Kruger est une destination de Safari connue internationalement car c’est une réserve animalière ancienne, vaste et très bien gérée. Les animaux y sont donc nombreux et heureux. 

 

Pour aller au Parc National Kruger, vous pouvez prendre l’avion, louer une voiture ou prendre des navettes spécialisées. Voyons quel transport utiliser ! Vous aurez plus de détails sur les moyens de transport en général en Afrique du Sud dans notre article : Afrique du Sud, quel transport pour voyager ? 

 

 

Courte expédition, utilisez l’avion :

 

Si vous avez peu de jours de voyage devant vous, vous pouvez opter pour l’avion. De Johannesburg ( aéroport de O.R. Tambo) ou de Cape Town vous pouvez aller directement à ces trois villes qui sont toutes idéales pour faire du Safari au Parc Kruger et dans ses alentours. 

  • Hoedspruit (Hoedspruit Airport East Gate Airport)
  • Nelspruit (Nelspruit Airport)
  • Au Parc lui-même (Kruger Mpumalanga International Airport)

 

Une fois sur place, vous aurez la possibilité de louer une voiture ou bien de demander à votre hôte/hôtel de venir vous chercher. 

 

 

Plus longue aventure, prenez la voiture :

 

Si vous louez une voiture assurez-vous d’avoir bien regardé la vidéo du Guide Kouloula sur les papiers à prévoir avant le départ et celle sur les moyens de transport.

 

Il faut savoir que la « panorama route » le trajet en voiture qui relie Johannesburg au Parc Kruger, est vraiment magnifique. Si le temps vous le permet, c’est à faire ! 

 

Vous traverserez deux ou trois provinces avec des paysages très différents. Cette région constitue 8% de la superficie de l’Afrique du Sud.

 

            Elle comprend 3 provinces :

  • La province de Gauteng : les alentours de Johannesburg et Pretoria.
  • La province de Mpumalanga : paysages vallonnés en traversant des forêts de pins à perte de vue.
  • La province du Limpopo : savane africaine.

 

 

Pas le permis ou le budget, il reste la navette : 

 

Si vous ne voulez pas conduire ou n’avez pas le budget pour prendre l’avion, il existe des navettes qui relient Johannesburg et la région du Kruger. Les navettes, souvent plus utilisées par les locaux que par les voyageurs, desservent les villes en périphérie du Parc Kruger, là où vous pouvez trouver les logements avec de super rapports qualité-plaisir-prix. Comme navette vous avez notamment : 

 

Vous êtes déposés et pris en charge directement au parking des bus de l’aéroport de Johannesburg de O.R. Tambo. 

 

 

Que faire entre Johannesburg et le Parc Kruger ?

 

La ville de Johannesburg 

Prévoir au moins 1 ou 2 jours. 

 

Afrique du sud, de Johannesburg au Parc Kruger

 

Avec plus de 12 millions d’habitants l’agglomération de Johannesburg-Pretoria se classe parmi les trente plus grandes régions métropolitaines du monde, et est l’une des six villes mondiales d’Afrique.

 

Johannesburg est considérée comme la capitale économique du pays et est habitée par 4,5 millions de personnes. La capitale politique du pays est Pretoria.

 

A voir :

  • Le Township de Soweto. Demandez un guide à votre hôte ou votre hôtel pour le quartier de Soweto et soyez prudents.
  • Le musée de l’Apartheid. Ticket d’entrée à 100 Rands par personne. Il faut plus d’une heure pour bien l’apprécier.

 

Johannesburg reste une ville dangereuse quand on ne connait pas et si vous ne tenez pas absolument à voir Soweto ou le musée de l’Apartheid alors prenez la route de la campagne !

 

A ne pas louper sur la route 

Prévoir 2 ou 3 jours pour le trajet entre Johannesburg et la région du Kruger. 

 

Afrique du sud, de Johannesburg au Parc Kruger

 

Avant de prendre la route, assurez-vous d’avoir prévu ce qu’il faut en termes de téléphonie et de moyen de paiement !

  • En effet, une fois sur la route il est toujours mieux de pouvoir appeler une dépanneuse ou utiliser Google map. 
  • Prévoyez du liquide pour payer les péages, les entrées de points de vue et les parcs, en comptant 200 rands par jour et par personne. 

 

 

Vous allez découvrir le Highveld, ce plateau à 1600m d’altitude, sur lequel serpente la « panorama route » qui traverse les montagnes et longe le Blyde River Canyon.

  • Le village de Dullstroom. On peut aller à la pêche à la mouche ou déguster du whisky, c’est un village très charmant. 
  • La ville de Sabie, propose de nombreux hébergements et des restaurants où l’on peut goûter les bières de Sabie. Il existe de nombreuses cascades aux alentours comme Lone Creek Falls et Mac Mac Falls.
  • Le village de Pilgrim’s rest, plongez dans l’ambiance de la ruée vers l’or ; on y passe pour y boire un café avec un pancake.
  • La petite ville de Graskop, parfaite pour s’arrêter dormir avant le Blyde River Canyon qui s’attaque tôt le matin.
  • La Panorama Route. Prévoyez du liquide pour accéder aux points de vue.
  • Les points de vue du Pinacle, de Jock’s view, de God’s Windows et de Wonderview qui se situent à moins d’un kilomètre les uns des autres.
  • Les Bourkes’ Luck Potholes, super pour un pique-nique.
  • Et enfin le fameux point de vue des Three Roundavels !

 

 

Le Parc National Kruger 

Prévoir 3 jours minimum. 

 

A savoir sur le Parc Kruger 

 

  • Il est situé au nord-est du pays, dans les provinces de Mpumalanga et le Limpopo. C’est un parc tout en longueur, 350km du nord au sud et seulement 60km d’est en ouest.
  • Il est bordé à l’est par le Mozambique et au nord par le Botswana.
  • Il y a des réserves privées ouvertes sur le Kruger comme la réserve de Sabi qui a été la 1ere réserve du Kruger en 1926.
  • Il est très réglementé pour des raisons d’immigration clandestine et de braconnage.

 

Pour plus d’information, on vous invite à lire notre article : Une journée au parc Kruger, 13 heures de safari.

 

Les trois parties du Parc Kruger

 

  • Le Nord : il y a moins de fauves donc moins de lodges et moins de visiteurs. Les lodges sont très luxueux : il y a très peu de logements milieu de gamme.
    • Les entrées sont celles de Pafuri et de Punda Maria Gate

 

  • Le Centre : c’est la zone des gros végétariens, rhinos, buffles et éléphants par exemple mais il y a aussi de nombreux carnivores.
    • Les entrées sont celles de Phalaborwa et Orpen Gate

 

  • Le Sud : c’est là que se trouve la plus grosse concentration de carnivores du parc. Il y a donc beaucoup de visiteurs.
    • Les entrées sont celles de Paul Kruger, Phabeni, Numbi, Madelane Gate et Crocodile Bridge.

 

 

Comment visite-t-on le Parc Kruger ? 

 

Sans guide : le Selfdrive. 

Afrique du sud, de Johannesburg au Parc Kruger

 

On peut visiter le Parc Kruger en “selfdrive”, c’est-à-dire sans guide, avec sa propre voiture. Les grands axes sont des routes goudronnées et il y a des pistes en terre bien entretenues.  Il n’y a donc pas besoin d’un gros 4×4 ni d’un SUV. Si vous pouvez prendre une voiture haute, ce sera plus confortable et vous aurez une meilleure vision.

 

A savoir :

  • Il existe des zones de repos, les Main Camps et des zones pique-nique, toilette et point de vue.
  • Vous ne pouvez pas sortir de votre voiture hors des zones de repos. Les vitres doivent être fermées en principe : vous pouvez les ouvrir mais pensez à les remonter si un animal s’approche trop près.
  • Les Main Camps, sont des camps clôturés avec des restaurants, boutiques et toilettes. Il y en a 12 dans le parc.
  • Il est conseillé d’acheter un plan détaillé du Kruger dans les boutiques à l’entrée du parc.

 

 

Alors finalement, guide safari ou pas ? 

 

Le selfdrive est moins cher et plus intimiste mais le safari est beaucoup moins animé qu’avec un guide. Un guide est donc fortement recommandé pour visiter le Parc Kruger.

 

Grâce à lui, vous verrez plus d’animaux, en apprendrez beaucoup plus sur leurs comportements et sur la biodiversité. Le guide sait où vous emmener et comment rendre la visite plus intéressante. Il aura toujours quelque chose à vous apprendre pour meubler les heures creuses quand entre 11h et 15h les animaux fuient la chaleur et que l’on ne les voit pas. 

 

Et surtout, n’oubliez pas que le Parc Kruger est une réserve naturelle avec des animaux sauvages et que le guide est entraîné à anticiper et à réagir en cas de pépin !

 

 

Comment trouver son guide ? 

 

Si vous logez dans le Parc Kruger, il vous suffira de vous inscrire au safari du lendemain matin ou après-midi. Si vous êtes dans une ville en périphérie du parc il faudra alors trouver un guide indépendant sur internet. Kouloula vous aide à trouver votre guide Safari

 

 

Où Dormir dans le parc ? 

 

Voir la vidéo Hébergement et Restauration, du guide vidéo Kouloula pour les informations pratiques et le vocabulaire.

 

En ce qui concerne spécifiquement les hébergements de cette région, vous avez deux options :

 

  1. Dormir en périphérie du parc, dans les villes et villages proches des Gates :

 

  • En ville : B&B et Hotel.
  • En réserve privée : les Camping en camp, les Tented Camps, les Lodges et les Estates.

 

 

  1. Dormir dans le Parc Kruger :

 

  • Dans le parc les logements sont plus chers, mais il y a beaucoup de choix et l’ambiance y est vraiment unique. C’est une expérience à vivre au moins une nuit.

 

  • Si vous y passez plusieurs nuits, changez de lieu d’hébergement, cela vous permettra d’explorer différentes parties du parc.

 

  • En novembre, décembre et janvier vous pourrez commencer la visite du parc une heure avant les voyageurs qui ne logent pas sur place, les portes des camps et lodges ouvrent une heure avant les gates.

 

  • Vous pouvez également dormir dans les réserves privées ouvertes sur le parc Parc Kruger (pas de clôtures entre le Kruger et les réserves). Dans ces réserves il y a beaucoup moins de monde mais y dormir coûte vraiment plus cher : Klaserie, Timbavati, Manyaleti & Sabi Sands. L’accès de ces parties du parc est réservé à ceux qui y dorment.

 

 

Le bon plan : la Wild Card

 

Le ticket d’entrée au Parc Kruger est de 380 Rands par jour et par personne.

Vous avez la possibilité de prendre la Wild Card qui permet de rentrer dans presque toutes les réserves d’Afrique du Sud pendant un an.

 

Prendre la carte peut donc être plus avantageux économiquement si :

  • Vous êtes en famille (Max deux adultes et max 5 mineurs)
  • Vous avez prévu de voir plusieurs parcs nationaux.

Faites des simulations pour savoir quelle option est la plus avantageuse pour vous.

 

 

Il y a aussi des réserves privées

 

Il existe de nombreuses réserves privées qui ne sont pas ouvertes sur le Kruger mais qui couvrent plusieurs milliers d’hectares. Certaines d’entre elles accueillent les Big Five, c’est-à-dire qu’elles abritent des lions, des éléphants, des buffles, des rhinocéros et des léopards.

 

Exemple de réserves privées « Big Five » :

  • Karongwe Game Reserve
  • Thornybush
  • Selati Game Reserve

 

 

Conclusion :

 

Cette région est sans conteste celle avec le plus de Safaris et celle ou la culture de la protection animale est la plus présente. Autour du Parc Kruger, ce sont aussi les dizaines de réserves privées qui attirent dans cette région d’Afrique du Sud  les meilleurs rangers et les meilleurs vétérinaires. La protection des animaux est ici une culture très ancrée. Si vous avez peu de temps et l’envie de voir les animaux sauvages de la savane, c’est ici qu’il faut venir. 

 

 

Version complète et téléchargeable dans le Guide Kouloula

 

 

POur aller plus loin :

On le partage

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur email
Email
Partager sur linkedin
LinkedIn

On en discute ?