fbpx

Afrique du sud, les papiers à faire avant de partir

Un passeport valide

 

Il faut un passeport :

 

  • En cours de validité et valable 1 mois après la date de retour en France.

 

  • Attention ! Si vous combinez votre voyage en Afrique du Sud avec la découverte d’un autre pays d’Afrique australe (Botswana, Malawi, Mozambique, Namibie, Zambie, Swaziland et Lesotho), votre passeport doit être valable 6 mois après la date de votre retour.

 

  • Passeport biométrique et électronique, lisible en machine, ou non lisible en machine, de type «Delphine ».

 

  • Pour connaître le type de votre passeport : ICI  

 

  • Avec deux ou trois, pages vierges, selon les vols et les escales, pour recevoir les cachets d’entrée et de sortie.

 

 

A savoir : Possibilité d’avoir un passeport en urgence.

Un passeport temporaire peut être délivré si vous vous trouvez dans une situation d’urgence. Pour l’obtenir vous devez justifier :

  • Soit d’un déplacement urgent, notamment pour des raisons humanitaires ou médicales (maladie grave ou décès d’un membre de la famille)

 

  • Soit de raisons professionnelles (départ imprévu ne pouvant pas être différé)

La délivrance en urgence est accordée de manière exceptionnelle et n’a pas de caractère automatique. Ce passeport est valable pendant 1 an.

 

 

Concernant les mineurs :

 

En plus d’un passeport en cours de validité, la législation sud-africaine requiert différents papiers traduits par un traducteur assermenté selon les différents types d’accompagnement du mineur.

 

 

1 . Le mineur voyage avec ses 2 parents :

  • Son passeport personnel.
  • La copie intégrale de son acte de naissance traduite par un traducteur assermenté, ou son extrait d’acte de naissance plurilingue.

 

 

  1. Le mineur voyage avec un seul de ses deux parents non séparés :

  • Les documents du point 1.
  • Une autorisation de sortie du territoire bilingue.
  • Renseignée et signée par le parent ne voyageant pas et accompagnée d’une copie de sa pièce d’identité certifiée conforme à l’original. Cette autorisation doit dater de moins de 6 mois à la date du voyage. Pour faire certifier la signature apposée sur l’autorisation, les voyageurs prendront contact avec la mairie de leur domicile (gratuit), ou avec un notaire (payant), ou encore de l’ambassade d’Afrique du Sud

 

 

  1. Le mineur voyage avec l’un de ses parents, l’autre étant décédé :

  • Les documents du point 1.
  • L’acte de décès du parent traduit par un traducteur assermenté, ou l’extrait plurilingue de l’acte de décès.

 

 

  1. Le mineur voyage avec un seul de ses deux parents divorcés ou séparés officiellement :

  • Les documents des points 1 et 2.
  • En cas d’impossibilité d’obtenir une autorisation de sortie du parent ne voyageant pas, le jugement de divorce ou tout autre document officiel attestant de l’attribution de la garde de l’enfant, traduit en anglais par un traducteur assermenté.

 

 

  1. Le mineur voyage accompagné d’un adulte qui n’est ni l’un ni l’autre de ses parents :

  • Les documents des points 1 et 2. 
  • La déclaration sur l’honneur devant être signée des deux parents. 
  • Les copies certifiées conformes des pièces d’identité ou passeports des deux parents. 
  • Les coordonnées complètes des parents.

 

 

  1. Le mineur voyage seul :

  • Les documents du point 1, 2 et 5.
  • Une lettre d’invitation de la personne qui accueille le mineur en Afrique du Sud portant son adresse et ses coordonnées complètes (téléphone, courriel). 
  • Une copie de la pièce d’identité, du passeport, éventuellement du visa ou d’un document prouvant la résidence permanente de la personne accueillant le mineur sur le territoire sud-africain.

 

 

Liens utiles :

 

 

Le Visa est-il obligatoire ?

 

Dans le cadre d’un voyage touristique :

 

  • Pas de visa obligatoire pour les français, belges, suisses, canadiens et autres ressortissant Européens pour un séjour de moins 90 jours (environs 3 mois).

 

  • Pour les Béninois et Gabonais, pas de demande à effectuer auprès de l’ambassade d’Afrique du Sud pour les séjours de moins de 30 jours.

 

  • Pour les autres francophones, les formalités d’obtention d’un visa touristique ne sont pas automatiques. Il faut donc prendre contact avec l’ambassade Sud-Africaine de votre pays.

 

  • Si le voyage prévu dure plus de 90 jours, il faut retourner au moins 3 semaines dans votre pays d’origine avant de pouvoir revenir.
    • Il est possible de sortir du territoire sud-africain, rentrer dans le territoire d’un pays non limitrophe, Tanzanie ou Madagascar par exemple, puis revenir avec un nouveau tampon pour 90 jours, mais ce n’est pas la règle… Il y a un risque que vous soyez refusés par la douane à votre retour en Afrique du Sud. La sanction, interdiction de rentrer à nouveau Afrique du Sud pour 1 à 5 ans.

 

  • Pour des séjours de moins de 90 jours qui ne seraient pas des séjours touristiques (stage, volontariat, etc.), il est vivement recommandé de demander le visa adéquat avant le départ, auprès de l’ambassade d’Afrique du Sud à Paris.

 

 

 

Une assurance voyage est-elle nécessaire ? 

 

Avant de partir, il est indispensable de vérifier le contenu est la validité de votre couverture médicale et de votre contrat d’assistance rapatriement.

 

En Afrique du Sud, les frais médicaux coûtent cher. Il est donc recommandé de souscrire un contrat d’assistance ou d’assurance, qui garantit le remboursement des frais médicaux engagés et le rapatriement en cas de maladie à l’étranger.

 

 

Comment aborder sereinement les douanes

 

Produits dangereux 

 

Il faut évidemment ne pas transporter les produits dangereux qui ne sont acceptés dans aucun vol. Pour être sûr de ce qui est accepté, en cabine et en soute. Vérifiez en consultant : ICI 

L’importation de nourriture est soumise à des restrictions. Pour en savoir plus, rapprochez-vous de votre compagnie aérienne. Elle possède ses propres limitations.

 

 

Monnaie 

 

Si vous avez anticipé le changement de devise, on peut vous demander de déclarer votre argent liquide au passage de la douane. Afin d’éviter les risques de blanchiments d’argent, les pays restreignent l’importation et l’exportation de monnaie sur leur territoire. Cela est surtout valable lorsque vous partez avec une grosse somme d’argent. Il faudra donc déclarer toute somme supérieure à 25 000 ZAR.

 

 

Objet de valeur 

 

Vous pouvez être amené à déclarer vos biens, encore une fois plus de 25 000 ZAR. Autant éviter une amende, alors ayez bien en tête ce qu’il faut déclarer.

Pour aller plus loin vous pouvez aller voir le site officiel des Douanes. 

 

 

Permis de conduire

 

Permis avec traduction 

 

Si vous souhaitez louer une voiture pour circuler en Afrique du Sud, vous aurez besoin de votre permis français. Si vous posséder le permis dépliant, il vous faudra en plus une traduction du permis complet, en anglais. La traduction doit être faite en France avant votre départ.

 

 

Permis International

 

Quel que soit le format de votre permis, il vous faudra, en plus, le permis international. La procédure à suivre varie selon les départements. Il est donc préférable de vous renseigner auprès de votre préfecture (soit sur son site internet, soit par téléphone) avant de vous déplacer.

 

A savoir :

  • La demande de permis par procuration n’est pas possible.
  • Le délai et le moyen de délivrance du permis international varient aussi selon la préfecture. Il faut donc vous y prendre le plus tôt possible.

 

 

Documents à présenter

 

  • Le formulaire de demande cerfa n°14881*01renseigné et signé.
  • Une photocopie couleur recto-verso de votre permis de conduire français en cours de validité.
  • photos d’identité.
  • Une photocopie couleur recto-verso d’une pièce d’identité.
  • Une photocopie d’un justificatif de domicile.

 

 

 

Version vidéo et téléchargeable dans le Guide Kouloula

 

 

POur aller plus loin :

On le partage

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur email
Email
Partager sur linkedin
LinkedIn

On en discute ?