fbpx

Voyage en Afrique du sud, quelques principes de sécurité

Partage aux copains

Partager sur facebook
Partager sur pinterest
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Partager sur twitter
Partager sur email

Introduction, pourquoi faut-il prévoir ça avant son départ :

 

Il faut absolument que vous puissiez prĂ©parer votre voyage avec en ayant bien conscience que l’Afrique du Sud, est un pays bien diffĂ©rent de l’Europe. Lorsqu’on voyage en Afrique du Sud, le dicton « un homme averti en vaut deux » prend tout son sens. En effet, du fait des fortes inĂ©galitĂ©s sociales et d’un passĂ© rĂ©cent assez violent, l’insĂ©curitĂ© doit ĂȘtre prise en compte. 

Il faut aussi regarder les chiffres de l’insĂ©curitĂ© en Afrique du Sud avec une vision Ă©clairĂ©e de quelques points.

  1. C’est un pays de 57 millions d’habitants avec une grande diversitĂ© linguistique, culturelle et sociale. L’Afrique du Sud est un pays gigantesque, environs 2 fois et demi la France, avec des zones dĂ©sertiques d’autres surpeuplĂ©es. 
  2. L’Afrique du Sud est le pays d’Afrique qui connait depuis longtemps un essor Ă©conomique attirant des personnes en quĂȘte d’une vie meilleure de tout le continent. C’est migrants, arrivant souvent clandestinement, sont mal perçu par les populations locales qui ont dĂ©jĂ  du du mal Ă  trouver un emploi. 
  3. C’est grĂące Ă  ses sols riches, de l’or surtout, que l’Afrique du Sud Ă  pu se doter d’infrastructures modernes. Cela permet au tourisme de recevoir de plus en plus de touristes dans de meilleures conditions. Le tourisme Ă©tant une source de revenu importante pour beaucoup de Sud Africains, les circuits sont trĂšs bien protĂ©gĂ©s.

On comprends donc mieux que la violence soit prĂ©sente en Afrique du Sud, mais qu’elle ne concerne que trĂšs rarement les touristes qui prĂ©fĂšrent faire des visites culturelles et sauvages qui leur a Ă©tĂ© amĂ©nagĂ©s, plutĂŽt que d’aller chercher un travail dans un Township…

 

N’ayez donc pas d’apprĂ©hension, vous rencontrerez des gens adorables et trĂšs ouverts. Il faut seulement rester vigilant et prudent. Le but de ce guide est de vous donner les clĂ©s pour Ă©viter au maximum de vous retrouver dans une situation Ă  risque. 

 

Profitons aussi de cette introduction sur le sujet, trĂšs sĂ©rieux, de la sĂ©curitĂ© pour rappeler de prendre avec des pincettes ce qu’on lit dans les forums. Il y aura toujours de voyageurs Ă  qu’il n’ai rien arrivĂ© et qui vous diront « moi j’ai fait l’Afrique en auto stop et j’ai eu aucun problĂšme ». Ce n’est pas parce qu’il y a des exemples en ce sens qu’il n’y en a pas dans l’autre.

 

 

Vue sur Cape Town du parking de Lion's Head !
Super vue sur Cape Town du parking de Lion’s Head !

 

 

Quelques rÚgles générales 

 

  • Ne pas trop s’afficher comme « touriste » et ne pas montrer des signes extĂ©rieurs de richesse dans les endroits oĂč cela peut attirer la convoitise.
  • Ne pas rouler et ne pas sortir Ă  pied la nuit. Attention, ici la nuit tombe tĂŽt et vite. Cela peut vous semblez assez Ă©trange, c’est pourtant une rĂšgle appliquĂ©es de tous ici… 
  • Si vous sortez en ville le soir dans un bar ou dans une boĂźte, prenez un Uber. Vous pouvez aussi prendre un taxi, seulement si c’est votre hĂŽtel ou votre hĂŽte qui vous donne son contact. 
  • Éviter de voyager « entre filles ». C’est envisageable mais cela augmente les risques. C’est un pays oĂč les femmes peuvent ĂȘtre plus facilement prises Ă  partie… 
  • On peut quasiment tout payer en carte bancaire mais il faut toujours avoir 300/400 rands sur soi. Les distributeurs de billets aux aĂ©roports, stations-service et banque en villes sont les plus sĂ»rs.
  • Ne pas perdre de vue sa carte bancaire lors des paiements. Par exemple, au restaurant, ne pas confier sa carte au serveur mais demander qu’on vous apporte la machine Ă  carte.
  • Si vous ĂȘtes menacĂ©s, ne discutez pas, donnez ce que l’on vous demande.
  • Ne faites pas de Stop et ne prenez pas d’auto-stoppeurs. 

 

 

En Ville 

 

Les villes sont plus dangereuses que la campagne. Eh oui, plus de monde et moins de moyens de subsistance… Il faudra redoubler de vigilance, et surtout ne vous baladez pas dans la ville au hasard. Il faut bien prĂ©voir les quartiers que vous souhaitez visiter, certains ne sont pas sĂ»rs. Demandez Ă  votre hĂŽte ou Ă  votre hĂŽtel les endroits Ă  Ă©viter, ils sauront vous conseiller.

Si vous visitez un township (banlieue) allez-y avec un guide local qui vous accompagnera sur place. Certains townships comme celui de Johannesburg, le township de Soweto, sont rĂ©putĂ©s dans les guides, ce n’est pas parce qu’ils sont dans le guide du routard qu’ils sont sĂ»rs. Les townships sont des stigmates de l’apartheid. En cette pĂ©riode, les townships Ă©taient les quartiers rĂ©servĂ©es Ă  la population Noire. Elle n’ai pas encore pu s’en extirper… 

Si quelqu’un veut vous accompagner pour retirer du liquide, refusez, ce sera forcĂ©ment une arnaque.

Ne vous sentez pas menacĂ© par les personnes au gilet jaune sur les trottoir qui vous aideront Ă  vous garer et qui surveilleront votre voiture le temps de votre absence. Il viendront Ă  votre fenĂȘtre Ă  votre dĂ©part pour recevoir quelques Rands. 

 

 

En campagne

 

Le problĂšme d’insĂ©curitĂ© est moins prĂ©sent Ă  la campagne. Il faut toutefois rester vigilant car ici c’est plutĂŽt la faune qu’il faut surveiller. 

Les rĂšgles gĂ©nĂ©rales sont toujours valables ! Surtout : ne pas rouler et ne pas sortir Ă  pied la nuit et ne faites pas de Stop et ne prenez pas d’auto-stoppeurs. 

Pour éviter les rencontres malheureuses avec les araignées, scorpions ou serpents, voici les bons gestes :

  • Toujours vĂ©rifier l’absence de serpent ou de scorpion avant de ramasser quelque chose au sol.
  • Secouer et retourner les chaussures, sacs de couchage, etc
 avant de les utiliser.
  • Bien fermer les sacs, surtout si on les pose au sol.
  • AprĂšs une marche en campagne, vĂ©rifier la prĂ©sence de tique ou de leur piqĂ»re sur tout votre corps.
  • Si vous tombez nez Ă  nez avec un serpent ou un scorpion n’essayez pas de le tuer, sous peine d’amende, la conservation animale c’est du sĂ©rieux ! Il vaut mieux appeler quelqu’un de votre hĂŽtel, votre hĂŽte ou votre guide. Ils sauront qui appeler pour venir s’en dĂ©barrasser.
  • Si vous devez sortir la nuit, prenez toujours une lampe et des chaussures.
  • Si votre hĂŽte vous dit de ne pas sortir la nuit, c’est qu’il y a surement de bonnes raisons… une raison qui pourrait ressembler Ă  un lĂ©opard … 

 

 

En voiture

 

 

Louer une voiture

 

Si vous atterrissez tard Ă  Johannesburg ou Cape Town et que la nuit va ou est tombĂ©e, alors il est prĂ©fĂ©rable de dormir dans un hĂŽtel Ă  proximitĂ© de l’aĂ©roport. Demandez Ă  l’hĂŽtel d’envoyer quelqu’un vous chercher Ă  l’aĂ©roport, vous pourrez louer la voiture le lendemain. Il y a souvent des navettes (des shuttles) qui desservent les hĂŽtels non loin des aĂ©roports. 

Avant de prendre la route assurez-vous d’avoir une carte SIM avec des crĂ©dits et des donnĂ©es Internet de chargĂ©es. Voir l’article : PrĂ©voir la tĂ©lĂ©phonie. 

Avant votre dĂ©part en Afrique du Sud, tĂ©lĂ©chargez en avance les cartes des rĂ©gions du pays qui seront explorĂ©es. Si vous avez une bonnes wifi ce sera rapide !  En effet, sur Google Maps (plan hors connexion) ou Maps.Me vous pouvez utiliser votre GPS mĂȘme sans rĂ©seau ! 

Si, pour une raison ou une autre, vous préférez ne pas conduire vous pouvez vous adresser à un voyagiste qui vous proposera des solutions avec chauffeur. Il y a aussi la solution du BazBus (https://www.bazbus.com) qui vous emmÚnera découvrir les auberges de jeunesse de la cÎte Est.

 

 

Sur la route

 

Pour rappel, en Afrique du Sud, on roule à gauche. On prend vite la main mais soyez encore plus attentif lors des premiers 100km pour prendre en main la conduite. Soyez particuliÚrement vigilant dans les carrefour, vous aurez surement le réflexe de vous coller à droite de la route ! 

 

  • Faire spĂ©cialement attention lors des dĂ©passements. Les routes sont sinueuses et il y a beaucoup de camions Ă  doubler. Ils sont trĂšs lents dans les montĂ©es.
  • VĂ©rifier le niveau d’essence rĂ©guliĂšrement, les stations essence peuvent ĂȘtre trĂšs Ă©loignĂ©es l’une de l’autre.
  • Ne prendre personne en autostop.
  • Verrouiller les portes et fermer les fenĂȘtres en ville.
  • Ne pas rester longtemps arrĂȘtĂ© sur le bord de la route.
  • PrĂ©voir du liquide pour les pĂ©ages. Ils n’acceptent pas la carte bancaire.

Lorsque que vous ĂȘtes garĂ© :

  • Ne rien laisser en Ă©vidence dans l’habitacle.
  • Verrouiller deux fois votre voiture. On peut intercepter le signal et l’annuler, si vous la bloquez plusieurs fois vous Ă©vitez ce risque. 
  • Si le coffre est plein, mettez les valises sur la banquette arriĂšre, pensez Ă  les dissimuler au maximum.
  • PrĂ©voir 5 ou 10 rands de pourboire pour le gardien du parking en gilet jaune.

 

ContrĂŽle de police

PrĂ©senter son permis, son permis international et le contrat de location de la voiture. Les policiers sont trĂšs aimables mais certains cĂšdent Ă  la tentation d’un billet facile et peuvent vous demander de payer une amende injustifiĂ©e. Dans ce cas, ne payez pas en liquide et demandez d’envoyer la facture Ă  l’agence de location qui vous refacturera.  

 

 

Pour conclure

 

Pour conclure, l’Afrique du Sud est un pays relativement dangereux, et des mesures de sĂ©curitĂ© s’imposent. Ces quelques principes vous Ă©viteront de vous mettre dans des situations Ă  risques.

Mais n’oublions pas que le pays accueille 16 millions de touristes chaque annĂ©e et que les accidents graves restent rares. L’Afrique du Sud est un pays sublime avec des paysages Ă  couper le souffle. Les gens que vous rencontrerez seront pour la grande majoritĂ© adorables et serviables.  

 

Tu as appris quelque chose ? Partage le aux copains !

Partager sur facebook
Partager sur pinterest
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Partager sur twitter
Partager sur email

Une question ? Une remarque ?

Rester libre !

La RĂ©daction de Kouloula, est et restera indĂ©pendante ! C’est pour cela que nous utilisons parfois des liens affiliĂ©s. Nous touchons des commissions, sans coĂ»t supplĂ©mentaire pour vous. Vous pouvez donc facilement nous soutenir, merci Ă  ceux qui le feront đŸ”„

A lire aussi

Suivre kouloula sur les réseaux

En nous soutenant sur les réseaux sociaux, vous nous donnez du poids face aux annonceurs et vous nous donnez la motivation de continuer à partager avec vous ! Merci 

Contenu protégé