Disgr̢ce РJ. M. Coetzee

Partage aux copains

Partager sur facebook
Partager sur pinterest
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Partager sur twitter
Partager sur email
Première de couverture de Disgrâce - J. M. Coetzee
Disgrâce de J. M. Coetzee

 

Voir sur Amazon

 

 

Avec déjà au compteur « Au cœur de ce pays », « En attendant les barbares », « Michael K, sa vie, son temps » et « l’âge de fer » J. M. Coetzee continue de décrypté la société Sud -Africaine avec ce nouveau roman. 

On est enfin sorti de ce système inhumain de l’Apartheid. La nation arc-en ciel est en train de naître. 

C’est dans ce contexte que David Lurie, un professeur de l’université du Cap prend un nouveau virage dans sa vie.

Après 2 divorce, il avait trouvé une certaine stabilité, enfin il est dans l’âge mûr. Et il en joue, il aime séduire les étudiantes plus jeunes que lui. 

Un jour, ce petit jeu prend fin quand une étudiante porte plainte contre lui, il quitte l’université et la ville du Cap pour aller se réfugier chez sa fille. 

Sa fille préfère le calme de la campagne et possède une ferme isolée dans la campagne Sud-africaine. 

C’est dans cette Afrique du sud rurale où la violence et l’injustice ne sont plus les même mais existent toujours. 

 

Voir sur Amazon

 

Ce roman a été adapté par Steve Jacobs, le film du même nom « Disgrace ». 

Tu as appris quelque chose ? Partage le aux copains !

Partager sur facebook
Partager sur pinterest
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Partager sur twitter
Partager sur email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rester libre

La Rédaction de Kouloula, est et restera indépendante ! C’est pour cela que nous utilisons parfois des liens affiliés. Nous touchons des commissions, sans coût supplémentaire pour vous. Vous pouvez donc facilement nous soutenir, merci à ceux qui le feront 🔥

A lire aussi

Suivre kouloula sur les réseaux

En nous soutenant sur les réseaux sociaux, vous nous donnez du poids face aux annonceurs et vous nous donnez la motivation de continuer à partager avec vous ! Merci