Le Ratel, l’animal qui défonçait les lions 😎

Partage aux copains

Partager sur facebook
Partager sur pinterest
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Partager sur twitter
Partager sur email

Introduction 

 

L’animal dont je vais vous parler aujourd’hui s’appelle le Ratel. On l’appelle aussi Honey Badger en anglais : traduisez « miel blaireau » pourtant ce n’est pas du miel que ce prédateur veut, mais bien du sang et des larmes !

Vous non plus vous n’êtes fan n’y du miel ni de l’anglais, essayez le latin alors, appelez le « Mellivora capensis« , perso ça me fait des frissons dans le dos quand je le dis à voix haute. 🤐

Son territoire est de 500km², autrement dit, partout autour de lui, c’est chez lui ! S »il fait chaud et que c’est dangereux, vous êtes surement sur son territoire… 

 

Carte du ratel
Il fait chaud et c’est dangereux, il y est.

 

 

 

Il inspire confiance

 

Mais quelle est cette chose allongée derrière ce bosquet ? Un blaireau ? Un putois ? « Le mieux ça serait d’aller y jeter un œil et de se rapprocher ». Oh là non malheureux ! il ne faut pas rigoler avec ces bêtes-là !

Comme un tank soviétique, un ratel a été conçu pour tuer. Il ne va jamais chercher la bagarre tout de suite par contre peu importe l’animal qui vient l’embêter : il ne se défilera JAMAIS. Même des buffles qui font 100 fois son poids, le Ratel sera prêt à la bagarre ! 😠

 

Le Ratel, l’animal qui défonçait les lions 😎
« C’est mon ter-ter ici mon vieux !! »

 

 

 

Armé comme jamais

 

Il possède de très longues griffes qui, au mieux, vous feront des cicatrices de cowboys complètement badass mais qui au pire vous déchireront le ventre comme un sac plastique.

La peau de son dos est plus résistante que le cuir. On dit ici que si l’on donnait des coups de machette sur le dos d’un ratel on casserait sa machette. Evidemment que je m’en tiens au « on dit » que l’on peut entendre ici est là dans les bars en Afrique. Je ne vais pas essayer d’en attaquer un à la machette. Vous êtes complètements fous hein, faut vous calmer là…

 

Le ratel qui sort de sa cage
« Cassez-vous ! »

 

Une résistance au venin : étant omnivore il mange souvent des serpents (le gars a vraiment peur de rien) alors que nous, simple humains, on serait mort après s’être fait mordre par un cobra, le ratel lui il s’en fiche, il a une résistance innée à la plupart des venins qu’il rencontrera dans sa vie. 

Des dents taillées comme des rasoirs. Bon j’avoue que sur ce coup-là celles des lions sont plus grandes, mais encore une fois, la nature nous montre bien que le courage l’emporte sur la force ! S’il y a bagarre avec une lionne ou un lion, le Ratel ne bougera pas ! 

Et le ratel il s’en sert d’une manière complètement what the fuck. 😆

 

le ratel sent une odeur
« ça sent la bagarre… »

 

 

 

Le casse couille de la brousse

 

Lui, sa technique d’attaque c’est de se faufiler entre les jambes de son prédateur pour qu’il puisse lui arracher directement… les testicules. Et oui c’est une des parties où la circulation du sang est la plus rapide du corps et les hémorragies à cet endroit sont très souvent fatales. 😲

Mettez vous à la place de sa victime : on perd un combat contre un animal plus petit, on devient un eunuque et après on meurt. Super la brousse crédibilité derrière… 

 

Sans rire, si vous voulez en apprendre plus sur ces cas particuliers de la savanes ? Vous trouverez de quoi vous mettre sous la dent ici : LIVRES SUR LA NATURE

 

Ratel Testicules
« aie aie aie… »

 

 

Il y a encore des guépards grâce à lui

 

Dans la nature toutes les techniques sont possibles pour permettre à son espèce de survivre. Le guépard lui, est encore en vie grâce au ratel. Et là je vous connais vous vous dîtes « Quoi ? Non mais quoi ?? » et vous avez raison, c’est complètement fou.

En fait, les guépards et surtout les bébés guépards sont des cibles pour les autres prédateurs (lions, léopards, etc… ) qui y voient une compétition pour eux. Les lions cherchent à les tuer pour pouvoir avoir plus de proies à chasser.

Ça serait comme faire virer un mec d’un buffet asiatique à volonté pour être sûr de pouvoir manger tous les nems.

Et donc pour mieux se protéger les bébés guépards grandissent avec une crête blanche qu’ils perdront à l’âge adulte. Pourquoi ? C’est pour que les lions pensent qu’ils font face à des ratels. Vous avez déjà vu un « lion vs ratel » . Bah les lions se méfient des ratels…  donc ils les laissent tranquille les bébés guépards  😏

J’hésitais à prendre un chien mais là j’ai trouvé mieux comme animal pour me faire respecter hein, je vais filer adopter un ratel.

 

bébés guépard
Ils ont tout compris les guépards !

 

 

Un animal beaucoup trop sous-coté

 

Alors pour les lions là y a du monde : Les rois lions de Disney, Mia et le lion Blanc, tous les emblèmes du Moyen-Age (et ceux des Lannisters dans Games Of Thrones) etc etc..

Et les Ratels il y a quoi ? Même son cousin le blaireau est l’emblème de Poufsouffle. Bon c’est pas la meilleure maison mais au moins c’est à Poudlard : la classe.

Normalement grâce à cet article j’ai réussi à vous convaincre de choisir un nouvel animal préféré et le mieux ça serait de venir en Afrique les voir directement 😎

 Moi, la dernière fois que j’en ai vu c’était la nuit en allant remplir mon verre de Brandi (alcool Sud-Africain) il y en avait deux en train de fouiller les poubelles à un mètre de moi. Ouai on peut dire que j’ai frôlé la mort ouai… 

 

Trace de ratel - Liebenberg 1990 Field Guide Animal Tracks
Si vous voyez ces traces au sol, il temps de vous inquiéter… 🤠

 

 

Conclusion 

 

On parle beaucoup de conservation animale chez Kouloula. Pourquoi ? Parce que les animaux se font exterminer un peu partout… oui c’est vrai… Si vous voulez des preuves, allez voir le liste de l’UICN qui mets à jour les liste officielle des animaux en danger. 

« 40% des amphibiens, 14% des oiseaux et 26% des mammifères sont menacés d’extinction au niveau mondial. C’est également le cas pour 33% des requins et raies, 33% des coraux constructeurs de récifs et 34% des conifères. »

 

En parlant de preuve, voici le preuve que le Ratel est l’animal le plus badass… Il est présent dans les zones les plus désertiques et les plus sauvages, et pourtant son indice est « Least Concern ». Tout est dit… 

 

Indice UICN du ratel
« Merci de vous inquiéter, mais occupez-vous des autres… »

 

 

 

Pour être sûr que le message soit bien passé, je vous laisse avec ces deux vidéos :

 

 

Tu as appris quelque chose ? Partage le aux copains !

Partager sur facebook
Partager sur pinterest
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Partager sur twitter
Partager sur email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rester libre

La Rédaction de Kouloula, est et restera indépendante ! C’est pour cela que nous utilisons parfois des liens affiliés. Nous touchons des commissions, sans coût supplémentaire pour vous. Vous pouvez donc facilement nous soutenir, merci à ceux qui le feront 🔥

A lire aussi

Suivre kouloula sur les réseaux

En nous soutenant sur les réseaux sociaux, vous nous donnez du poids face aux annonceurs et vous nous donnez la motivation de continuer à partager avec vous ! Merci 

Lecture du moment

Première de couverture L'année du Lion - Deon Meyer