fbpx

ADF🔥 #6: Montrer la cuisine française aux Sud Africains

Partage aux copains

Partager sur facebook
Partager sur pinterest
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Partager sur twitter
Partager sur email

31 juillet 2018 : dernier soir en Afrique du Sud :

 

Nous sommes depuis 3 mois logés dans une guesthouse à Pretoria. Nous sommes 6 dans la maison, 6 étudiants, dont 4 venus pour un projet dans une université de Pretoria. Dans notre guesthouse, il y a plusieurs logements réunis par une piscine centrale extérieure. Il y a une équipe de 3 gouvernantes et 1 jardinier. En 3 mois, nous avons eu le temps de faire connaissance avec ces 4 personnes. Des gens adorables, serviables et très généreux.

Les 3 gouvernantes viennent du Zimbabwe. Quant au jardinier, il vient du Mozambique. Linda, Manikidzai et Magret, nos gouvernantes sont toujours aux petits soins pour nous.

 

 

ADF🔥 #6: Montrer la cuisine française aux Sud Africains

 

 

Au fil des 3 mois, elles sont devenues comme nos « mamas africas », c’est comme ça qu’on les appelle. J’adore m’asseoir avec elles sur mon lit et discuter avec elles. Elles rigolent quand je parle des coutumes françaises, surtout quand j’évoque nos repas à la française avec du fromage ! Elles me font gouter le « pap », une bouillie de maïs. Ce plat est l’aliment emblématique de la cuisine ancestrale sud-africaine, très consommé dans les townships et dans les campagnes. Le pap peut constituer le repas quotidien.  Elles, elles mangent du pap midi et soir avec de l’eau chaude au citron.

 

ADF🔥 #6: Montrer la cuisine française aux Sud Africains

 

Le matin, Manikidzai vient nous réveiller et je lui offre tous les matins un verre de jus d’orange pour bien commencer la journée. Je cuisine tous les jours un plat différent et ça les intrigue beaucoup… Ca me donne une idée, que je garde au coin de ma tête.

Aujourd’hui, nous sommes le 31 juillet, ce soir c’est notre dernière soirée en Afrique du Sud, après 3 mois passés ici. Au petit matin, je toque à la porte de nos 3 gouvernantes et je les convie à un repas ce soir pour notre dernière soirée ensemble. Elles me regardent, surprises, sans voix… Elles m’avouent que c’est la première fois que des touristes leurs proposent ! Heureuses, elles acceptent, les larmes aux yeux.

 

 

Du matin au soir je cuisine, bien décidée à leur faire découvrir des mets qu’elles ne connaissent pas. Vers 17h, nous allons voir une dernière fois le coucher du soleil. Pendant les 3 mois passés en Afrique du Sud, c’était notre petit rituel : aller en voiture à 5 minutes de notre guesthouse, au « point of view » qui s’appelle Klapperklop et admirer le coucher de soleil et quelques animaux autour. Vous savez le genre de coucher de soleil qu’on voit dans le Roi Lion ! Un air frais, des couleurs vives, la faune qui devient orangée… Sublime.

 

 

ADF🔥 #6: Montrer la cuisine française aux Sud Africains

 

 

Nous retournons à la guesthouse, nous faisons une jolie table pour accueillir comme il se doit nos hôtes. Il est enfin 19h, nos « mamas africa » arrivent. Nous sommes heureux de les voir, en 3 mois nous ne les avions jamais vu si belles et si souriantes.

Elles ont revêtu leurs plus beaux habits ou leurs tenues traditionnelles africaines. Je commence alors à apporter les plats à table : des mini croque monsieur, des tomates mozza, un cake aux olives, des rillettes de thon, des toasts au fromage, de la piperade provençale, des crêpes sucrées, des œufs brouillés, du poulet au curry, un gratin de pâtes au roquefort… Elles avaient peur des quantités, pensant qu’elles devaient tout manger toutes seules !

 

 

On a bien rigolé… Elles ont tout gouté, étaient surprises de certaines saveurs complètement inconnues pour elles. Cette soirée était magique, nous les remercions enfin des 3 mois passés à leur côté, de leur bienveillance. Le départ fut compliqué, des larmes, mais une promesse de se revoir un jour. Depuis, nous communiquons très régulièrement via WhatsApp, nous nous appelons en Facetime et pour elles, comme elles disent, nous restons leurs « children ».

 

 

Temoignage de Auberie Et Guillaume 

N’hésitez pas à les suivre sur instagram @auberielilou

Tu as appris quelque chose ? Partage le aux copains !

Partager sur facebook
Partager sur pinterest
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Partager sur twitter
Partager sur email

Une question ? Une remarque ?

Rester libre !

La Rédaction de Kouloula, est et restera indépendante ! C’est pour cela que nous utilisons parfois des liens affiliés. Nous touchons des commissions, sans coût supplémentaire pour vous. Vous pouvez donc facilement nous soutenir, merci à ceux qui le feront 🔥

A lire aussi

Suivre kouloula sur les réseaux

En nous soutenant sur les réseaux sociaux, vous nous donnez du poids face aux annonceurs et vous nous donnez la motivation de continuer à partager avec vous ! Merci 

Contenu protégé